Le mois le moins cher pour voyager au Japon

Le Japon, pays du soleil levant, est une destination prisée par les touristes pour sa culture riche et variée, ses magnifiques paysages et sa cuisine. Pour profiter pleinement d’un voyage dans ce pays fascinant, il convient néanmoins de bien choisir la période durant laquelle partir. Plusieurs facteurs peuvent influencer le coût global de votre séjour, dont le prix des vols, l’affluence touristique, et la météo. Dans cet article, nous allons vous présenter les différents mois de l’année et comment ils se comparent en termes de coûts pour déterminer quel mois est le moins cher pour aller au Japon.

Les variations de prix selon les mois

Tout comme pour d’autres destinations, le prix des vols vers le Japon peut varier en fonction de la demande et de la période choisie. Les vacances scolaires et les jours fériés ont aussi un impact sur les tarifs aériens. D’une manière générale, on constate que le coût des billets d’avion pour le Japon suit trois phases principales :

  1. Haute saison : en général pendant les périodes de vacances scolaires (Noël, Pâques…) et à certaines occasions spéciales (hanami, Golden Week)
  2. Moyenne saison : ces périodes sont souvent situées entre deux hautes saisons et correspondent à des moments modérément fréquentés
  3. Basse saison : cette période correspond aux moments où les prix sont généralement plus bas

Il est à noter que la météo joue également un rôle dans la variation des tarifs, notamment pour les mois d’hiver et de typhons, où certaines personnes préfèrent éviter de se rendre au Japon.

Japon en hiver : décembre à février

Décembre : prix élevés liés aux vacances de fin d’année

En décembre, avec la période des fêtes, il est assez fréquent que les tarifs augmentent. Les voyageurs cherchent souvent à passer Noël ou le Nouvel An dans un pays différent et le Japon ne fait pas exception à cette règle. En outre, les vols intérieurs sont également plus chers pendant cette période, car de nombreux Japonais voyagent pour rejoindre leur famille.

Janvier : une baisse de prix après les vacances

Après la folie des fêtes, janvier voit généralement une réduction du nombre de touristes, ce qui peut engendrer une baisse des prix des billets d’avion. S’il reste tout de même assez froid, cela permet de profiter de visites moins bondées et d’un autre aspect du Japon sous son manteau d’hiver.

Février : potentiellement le mois le moins cher

Février est souvent considéré comme l’un des mois les moins chers pour se rendre au Japon. La demande est faible et le temps reste froid, surtout sur les îles plus septentrionales comme Hokkaido, où la neige est omniprésente. Si vous n’avez pas peur du froid et souhaitez profiter de l’hiver japonais, février pourrait être une excellente option pour trouver des prix réduits.

Japon au printemps : mars à mai

Mars : la hausse des prix due au hanami

Le mois de mars marque le début du fameux hanami, la saison des cerisiers en fleurs. Les prix des vols augmentent généralement pendant cette période, car beaucoup de touristes souhaitent assister à ce spectacle naturel unique.

Avril : la Golden Week fait grimper les tarifs

Avril signe également l’arrivée de la célèbre Golden Week, une semaine de jours fériés qui voit des millions de Japonais prendre des congés et voyager à travers le pays. Cette hausse significative de la demande entraîne inévitablement une augmentation des prix des billets d’avion.

Mai : un léger repli possible après la Golden Week

Dès la fin de la Golden Week, il se peut que certaines compagnies aériennes baissent leurs prix afin d’inciter les voyageurs à venir au Japon en cette période creuse.

Japon en été : juin à août

Juin : attention aux typhons

Si certains choisissent de se rendre au Japon en juin pour profiter d’un temps plus chaud, il convient de rester prudent, car c’est également la saison des pluies et des typhons. Les tarifs des vols peuvent être légèrement moins élevés qu’en haute saison, mais il est préférable de prendre en compte la météo avant de réserver.

Juillet et août : vacances scolaires et hausse des prix

L’été au Japon rime avec vacances scolaires internationales, ce qui entraîne souvent une hausse des prix des billets d’avion et une fréquentation accrue des sites touristiques.

Japon en automne : septembre à novembre

Septembre : un mois incertain

Le mois de septembre peut être difficile à anticiper dans les faits. En effet, c’est le moment où se termine la saison des typhons et où certains voyageurs profitent de cette période pour partir au Japon. Ainsi, bien que les tarifs soient globalement moins élevés qu’en octobre ou novembre, ils peuvent augmenter rapidement en fonction de la demande.

Octobre et novembre : l’affluence des fêtes traditionnelles

Octobre et novembre sont des mois chargés en événements traditionnels japonais, notamment la fête du Shichi-Go-San ou encore le festival culturel d’automne de Kyoto. Ces festivités attirent de nombreux visiteurs, ce qui impacte les tarifs aériens.

En conclusion, le choix du mois le moins cher pour aller au Japon dépendra de vos critères personnels, comme votre tolérance aux conditions climatiques ou votre intérêt pour les événements culturels locaux. Il est également important de rester attentif aux promotions et offres spéciales des compagnies aériennes pour vous assurer de dénicher le meilleur prix.