info menu pour utilisateurs de Firefox

(défilement du menu via les flèches du clavier, bug de merde)

Commentaires récents

OctoTwittos

Nos podcasts

Octo’FM

[octopodcast#33] 40 ans, la fin du Game ?

Temps de lecture : 2 minute


L’octoteam met les pieds dans le plat : l’approche du démon de la quarantaine, ne serait-il pas la fin de notre passion ? En effet, si plusieurs départs dans la presse JV de certains presque/ ou quadra nous ont interrogés (Gamekult, Gameblog, etc.) : et si le darongamer quadra entre boulot, enfants, respectabilité, sociabilité et envie d’autres choses ne mettrait-il pas en veilleuse sa passion vidéoludique, avant de la réduire à néant ?

Devant ce bon gros sujet anxiogène, notre octoteam pendant plus de 2h va débattre, argumenter sur sa vision et apporter quelques pierres au débat sans gilet jaune et autre morgue présidentielle !

Bonne écoute.

N’hésitez pas à laisser un petit comm’.

 

Phrase culte #33 : « Plus que la fin du Game, je crois que je me suis fait une dépression POST-Sega ». (Procope)


Épisode #33 (02:26:25)

Intervenants : Octopaddaone, Hujyo, Procope

Pour la gloire  par Maximus (« Gladiator » de Ridley Scott-2000)

– 00: 03: 28  – Retour sur l’actu’

  • Actu sur le démat’ : Google stadia/ Apple Arcade : le démat qui arrive ou ballon d’essai ?
  • 22:30 : Les rumeurs Zelda, la nouvelle Switch/ un peu de Yoshi/ et aussi du Sonic  bien sûr.

*************

– 00: 28 : 23 – Retour sur des jeux

Générique : Apex Legends – Original Soundtrack EP (“main theme”)

  • Apex Legends et NON PAS Anthem (Procope), FFXV épisode Ardyn (Octo) et on fait un débat sur ce jeu (encore, oui !), 53:45 : Watch dogs 2 (Huyo), et on n’a pas pu s’empêcher : on se touche la nouille sur Shenmue II.

Les théories passionnantes sur Final Fantasy XV via les vidéos de Argorok (cité dans le podcast)

*************

– 01: 04: 19 – Le dossier du papagamer du mois

« Le saut dans la quarantaine, la fin du Game ? »

Générique : « la vie trouve toujours son chemin… » (Ian Malcom éternel philosophe des quadra’, Jurassic Park par John Williams)

*************

– 02: 01: 34 – Et mis à part le jeu vidéo ?

Générique : Keith Apicary – Neo Geo Song (Music by FantomenK – 2010)

Spécial anniversaire : quizz Neo-geo  (sortie un 26 avril… 1990).

Inspiré du livre de Franck Latour, Neo-geo anthologie, paru en 2016 chez Geeks-line.

 

*************

Pour vous abonner au podcast

octopaddle.fr et le respect du droit d’auteur.

3 commentaires
  1. Lamyfritz
    17 Avr. 2019 à 16:23 -----> lui répondre

    En direct de Kyoto, j’ai écoute votre podcast les gars. Il était super cool, je m’y suis complètement retrouvé, et j’aurais bien eu mon mot à dire sur le sujet, qui me tient à cœur.
    Je fais le récap de mon point de vue :
    La dédicace/métaphore des vins à la cave est très bien vue et j’y souscris complètement. Après avoir bu un très très grand vin, on passe sa vie à en chercher la saveur dans toutes les autres bouteilles de la terre, et on finit par boire des piquettes et même à y trouver du plaisir (un peu connement et de façon lointaine, dans une démarche qui tire sur l’intellectuel, la critique) qu’un total néophyte non mordu par la passion ne comprendrait pas. Et puis parfois il y a une autre rencontre coup de foudre avec une autre bouteille, ou un autre JV. Mais rien n’est comparable avec cette première fois…
    Je rejoins tous vos points de vue :
    – La claque reçue par un JV apostatique (voir ci-dessus) : je l’ai eue avec Ocarina of Time en 1998-99. Je n’ai jamais retrouvé un tel jeu depuis. Aujourd’hui ça ne passerait plus niveau graphismes et tout, on le sait bien, mais c’est juste qu’il faut se remettre en contexte, ce jeu offrait tout d’un coup le maximum de ce qu’on pouvait attendre du JV et que toutes les conditions étaient réunies pour un coup de coeur. Pour moi c’est la Romanée Conti du JV. C’est GTA 3 Vice City qui m’a remis le JV dans les mains un peu plus tard, mais c’est comme un bon Châteauneuf du Pape à côté, ça m’a pas vraiment remis le pied à l’étrier.
    – Le besoin d’être plus créatif que passif : on a cette possibilité inédite de nos jours d’avoir accès à des tas de savoirs et de savoir faire et, à côté de ça, l’horloge tourne. La créativité à un côté trompe-la-mort, et c’est important de créer, de faire des projets, pour continuer d’aller de l’avant et chasser la peur, la déprime, le chagrin. C’est ouvrir un chemin pour se connaître soi-même, et rien de plus (car il y a beaucoup de passions qui ne nous appartiennent pas vraiment, qu’on reçoit des autres, et il faut du temps pour faire le tri entre ce qu’on veut vraiment et ce que les autres veulent de nous). Etant un très gros créatif, et ayant la chance de pouvoir utiliser cette créativité dans ma vie professionnelle, je suis sans doute le plus détaché du JV de nous quatre.
    – Le passage à une autre génération pour entretenir le game : c’est un sujet qui revenait souvent ces dernières années entre nous et en grandissant, nos enfants déjouent pas mal nos attentes. L’aîné n’a jamais vraiment accroché au JV, ou alors à ses dépens, et ne joue aujourd’hui que parce que ses potes jouent (phénomène social network), le cadet adore le JV à la manière dont nous l’adorions au même âge, et sera décidément bien plus qu’un casual gamer, alors que c’est celui qui galère le plus à l’école (à 9 ans bien tassés, il ne lit même pas les dialogues dans Zelda, du coup il n’a aucune idée des quêtes à faire, etc). Ma fille n’en a en revanche rien à secouer…! S’il n’y avait qu’elle, ça serait terminé à cette génération. Parcourir et faire découvrir le monde : oui, je me retrouve totalement dans cet objectif. Je suis parti le premier en exploration.
    – Le manque de thunes et le mal-être : tout pareil, je suis loin d’être sorti d’affaire question thunes et m’acheter une console n’a jamais été une priorité. Et je joue surtout quand tout va bien. Je n’avais pas toutes les consoles, mais c’est vrai que j’achetais toutes les conneries d’accessoires de Sega.
    – Abandonner le JV qui équivaudrait à trahir l’enfance : je me suis fait cette réflexion il n’y a pas longtemps, c’est clair que mes souvenirs sont très précis autour du JV, lorsque tout le reste s’estompe, parfois. Mais bon, on a tous les parcours différents, voire des rebellions…! Les rebelles, c’est tous des petits cons. Je pense être toujours un petit con à bientôt 40 piges.
    Le point de désaccord :
    – 42 Mo pour un JV c’est que dalle, vous dites. Putain les gars, repensez à l’époque des 90’s, les jeux mégadrive et supernes les plus lourd pesaient 1 Mo ou 1,5Mo à tout péter. Ocarina of Time fait une petite trentaine de Mo. Oui oui, c’est le poids des trois dernières photos du mariage de votre soeur, et pourtant…

  2. TomTom
    12 Mai. 2019 à 17:04 -----> lui répondre

    Oh la la! Les garçons vous n’êtes pas raisonnables! C’est trop long tout ça! Bon, après, je comprends, comment couper quelque chose là dedans? Quand même, je pense que vous auriez pu le couper en deux parties, après la première heure. Après tout, deux « émissions » enregistrées en même temps mais publié avec un certain laps de temps entre les deux, ça rendrait le tout plus facile à consommer de mon point de vue. Une où vous discutez « retour », et une sur le sujet principal.

    Enfin, bref, c’était intéressant et sur le moment, ça fait réagir et ça donne envie de commenter.

    Dans un premier temps, je ne parlerais que de stadia & co, sur lequel je rejoins certains d’entre vous et où je ne vois aucun intérêt pour un éditeur à sortir un vrai AAA. Si on prend l’exemple de Rockstar, pourquoi sortir son GTA, même longtemps après, sur ce genre de service quand ils font des milliards en vente classique?
    Rappelez-vous que le premier jour de commercialisation en 2013, le jeu avait rapporté 800 millions de dollars!!
    Vous imaginez le manque à gagner si le jeu est prévu sur ce genre de plateformes? Et même cela n’arrive qu’un an après la sortie classique…
    Pour continuer avec l’exemple de GTA 5, bien que sorti en 2015 sur PC, le jeu faisait encore partie des meilleures ventes Steam pour l’année 2018!!
    Bref, si les blockbuster « jetables » (ceux qui sont remplacés chaque année) pourraient éventuellement finir leur vie si Stadia (et encore), il n’y a pour moi aucune chance de voir débarquer des jeux de ce calibre.

    Voilà, je m’arrête là pour l’instant et j’essaie de mettre mes idées en ordre pour la partie qui concerne les vieux cons comme moi 😛

    1. octopaddaone
      12 Mai. 2019 à 22:11 -----> lui répondre

      Hahahah oui pas raisonnable c’est le mot de l’octoteam 🙂 Découper le podcast en deux ? Peur que cela coupe aussi le rythme général, mais c’est marrant car tu n’es pas le premier à le dire. Pourtant quand l’on voit les podcasts d’autres sites web (qui parfois tape dans les 3h !), je n’ai pas l’impression que c’est un souci ? Bon sinon l’écoute fragmentée par séquences, et avec un bloc note siouplait 😉

Laissez votre avis

consequat. ut id at adipiscing commodo
%d blogueurs aiment cette page :