info menu pour utilisateurs de Firefox

(défilement du menu via les flèches du clavier, bug de merde)

Commentaires récents

OctoTwittos

Nos podcasts

Octo’FM

Retour sur l’actu’ : le jeu vidéo qui enferme ou libère ?

Temps de lecture : 5 minutes


Coups de cœur, de gueule ou encore les news passées qui ont fait parler d’elles et que l’octoteam a sélectionnés pour vous. Petits retours sur l’actu’ du JV et autres en quelques brèves… ////


Hujyo

 

Débordé en ce moment !

 

👾👾👾


Lamyfritz

Cette semaine, EA ferme son bureau au Japon – tout un symbole – tandis que Microsoft efface peu à peu de Minecraft les références à Notch, son créateur… Le JV est un univers où l’économie et la politique flirtent avec le quasi-religieux. En tant que retrogamer de la première heure, je vois la galaxie jeu vidéo de plus en plus loin, par l’intermédiaire notable de mes enfants, à qui j’ai décidé de passer la main. Avec l’avènement prochain et inévitable de Stadia et Arcade, qui ne sont que des mutations à grande échelle de ce qui était en germe avec Steam (qui a récemment fait scandale avec la mise en ligne d’un jeu sur le viol) le Jeu vidéo est en train de changer à grande vitesse. En dehors de certains gros investisseurs, j’ignore aujourd’hui qui peut se targuer de savoir quand il faudra prendre le coche. En tous cas, on se rapproche de plus en plus de ces univers de science-fiction dans l’esprit des Technopères où le JV est entièrement centralisé et fait office de 5e pouvoir. On ne sort pas (plus ?) un jeu vidéo comme on sort un disque, ni même un film. L’impact des nouvelles plateformes de service sur l’offre, la demande et la psychologie des foules sera considérable. L’engouement pour les AAA ne m’aura jamais autant laissé de marbre, et il n’y a que la VR qui me botte encore un peu : à voir ce que l’on peut attendre d’un Iron Man, qui semble bien adapté au support…

Les Technosphères – © Les Humanoïdes Associés – 1998

👾👾👾


Octo.

Mon coup de cœur cette semaine est la sortie de la fin de la fin… de la fin de Final Fantasy XV, avec le dernier DLC (si, si promis c’est Square qui le dit) consacré au grand « méchant » du jeu : Ardyn. Bon si vous écoutez nos octopodcasts, vous savez que le personnage pour moi est raté dans le jeu, il a le charisme d’une huître, un style vestimentaire à hurler de rire… bref bien loin d’un vrai BON, GRAND, méchant comme un Darth Vader ou autres Sephiroth.

Mais bon, j’ai craqué pour cette extension en raison de son prix sans risque (9€), d’un petit téléchargement de 6 go affiché (NON, MAIS ATTENDEZ, il y a aussi une mise à jours de 29 go, WTF !). Bref après 4 jours de téléchargements douloureux (j’ai même tenté de brancher ma PS4 sur la connexion fibrée de mon taf, mais sans succès en raison d’un réseau sécurisé… c’est dire mon attente). Bref, je m’y suis remis, et un sentiment prédomine : quel dommage que l’histoire du jeu original de FFXV fut traitée par-à-coup (en raison de la création chaotique du jeu que j’abordais déjà dans mon avis sur octopaddle), car tout était là pour en faire une épopée… encore plus grande ! Si ce DLC éclaire de nombreux passages restés dans le flou pour bon nombre de joueurs (bien qu’en cherchant dans le jeu, on pouvait avoir déjà de nombreuses ficelles scénaristiques), Square pouvait réellement donné du fond au personnage, à sa place en tant que héros maudit… il y avait vraiment du potentiel, comme d’ailleurs le prouvait l’anim’ sortie avec le jeu (Kingsglaive), mais cela ne fut pas utilisé – à part sous forme de sparadraps cinématiques – et aurait pourtant donné une vraie densité à de nombreux personnages (Lunafreya Nox Fleuret, son frère Ravus Nox, vraie figure shakespearienne déchirée par sa loyauté à l’empire obscur du Niflheim et son amour fraternel envers sa soeur, et bien sûr Ardyn). Enfin, on voit la fin du tunnel pour ce jeu : sur les 5 DLC prévus, Square a décidé de clôturer FFXV avec ce DLC pour enfin passer à autre chose. En espérant que Square apprenne de ses errements, et embauchera de vrais narrator designer, des scénaristes pour développer une vision d’ensemble rationnelle et passionnante comme le font certains films, certaines séries télévisées… bref mettre au centre du jeu une vraie narration posée (punaise, mais prenez des cours chez CD project ou Rockstar, Square-Enix !), afin de surtout assurer une réelle (et compréhensible) histoire pour le prochain épisode 16 sur la future génération de consoles.

 

👾👾👾


Procope

Parmi toutes les peurs que le jeu dématérialisé ou en ligne provoque chez les joueurs, il y a une bien réelle, bien solide et bien actuelle, celle de ne tout simplement plus pouvoir jouer à un jeu ou plusieurs modes de jeu dès que la plateforme ou l’éditeur le décide. Illustration cette semaine avec l’annonce par Sony de la fin pure et simple des modes en ligne de DriveClub, le jeu de bagnole lancé en 2014 dont à peu près le seul intérêt était justement la possibilité de jouer avec des potes ou des inconnus. Le pire dans l’histoire est que Sony ne va même pas attendre que la génération suivante de consoles soit bien installée (ce que l’on aurait pu, à la limite, comprendre) pour passer à l’acte, mais le 31 mars 2020. On a donc affaire à un cas d’école : un jeu vendu en boîte plein pot, disposant d’un mode solo, sans aucune suite qui prendrait le relais, qui est considéré finalement à la manière d’un service qu’on ne rendrait plus. Se pose, pour nous, alors, la question : faut-il investir autant de temps dans un produit qui, pour le coup, ne passera pas l’épreuve du temps ? Et qu’adviendra-t-il que notre façon de consommer du jeu vidéo lorsqu’il sera acquis que cette exception est devenu la norme ?

👾👾👾


Bonne semaine à tous !

4 commentaires
  1. Melkiok
    4 Avr. 2019 à 09:39 -----> lui répondre

    @Lamy : « par l’intermédiaire notable de mes enfants, à qui j’ai décidé de passer la main »
    J’espère au moins cher amis que vous honorerez de votre amour pour la série la sortie de SOR 4 !
    Qu’as tu pensé du new trailer par ailleurs ?

    @Octo TU es tellement véhément sur le sujet des MAJ gourmande et des DL qui n’en finissent pas (Bethesda coucou) que je ne comprend même pas que tu ne boycott pas ahah

    j’ai même tenté de brancher ma PS4 sur la connexion fibrée de mon taf, mais sans succès en raison d’un réseau sécurisé… c’est dire mon attente => Ahah ça me rappelle la FAC qui avait une superbe connex T1 au début des années 2000 et nous essayions par les miyens les plus obscurs de contourner la sécurité pour lancer quelques téléchargement douteux huhu

    Ton amour pour FF15 m’intrigue du coup tant tu reste fidèle au jeu et à ses moults DLC.
    Il faudra que je m’y plonge mais avant ça je continue ma route sur Personna 5…82h de jeu et je n’ai pas fini

    @Procope : Un superbe exemple à l’heure de Stadia 🙂
    Quid de la pérennité du JV ?
    La question se pose déja avec certains jeu dont le code a été paumé et qu’il a fallut refaire quasi from scratch (coucou Silent Hill collection)
    Mais la c’est encore autre chose après la fermeture des serveurs en lignes de nos différents jeu possédant un mode multi (ex la génération PS3 dont il n’est plus possible d’accéder à ces quelconques fonctionnalité du coup le platine associé ben tu l’as dans l’os au passage) on décommissionne un jeu entier !
    On peut se plaire à penser que GOOGLE pourrait dealer un certains nombre d’exclusivités sur son service mais que ce catalogue soit éphémère dans le temps (cf netflix dont sont out tous les mois séries ou film)
    Ou l’on veut quand l’on veut avec facilité et immédiateté ?
    Allez je reprend ma partie sur Assassins Creed Unity tiens…ah ben non le jeu a été viré du catalogue GOOGLE, mince je l’ai peut être sur steam ah ouais mais le transfert de save de cloud a cloud comment ça se passe.

  2. TomTom
    4 Avr. 2019 à 17:51 -----> lui répondre

    Ah c’est clair que tous les jeux qui nécessitent une connexion, même pour jouer en solo, ou qui sont exclusivement multijoueurs ou presque ressemblent plus à de la location qu’à de l’achat… Game as a service et tout ce que ça implique…
    Ça plus tous ces jeux qui ne sont que des copies conformes les uns des autres avec une skin un peu originale et cette tendance à nous faire déambuler dans des hub open worldesques au lieu de faire un bon vieux menu… Par moment, j’ai envie de tout plaquer et de me recentrer sur les (nombreux très bons « vieux ») jeux que j’ai déjà…

    1. Procope
      4 Avr. 2019 à 17:55 -----> lui répondre

      @TomTom Bah, tu tombes à pic, cette lassitude, voire cette colère, ce sera justement le sujet du prochain podcast (quel teasing !).

  3. octopaddaone
    4 Avr. 2019 à 19:21 -----> lui répondre

    Tu me coupes la répartie, stay tune comme dirait l’aut’ 😉 Mais il y’aura beaucoup à dire devant cette uniformatisation de merde dans le JV.

Laissez votre avis

tempus mi, Praesent accumsan at ipsum amet, velit, odio tristique
%d blogueurs aiment cette page :