Vos comm’

Nos podcasts

Octo’FM

 

Twittos

Retour sur l’actu’ : une petite semaine tranquille ?

Temps de lecture : 2 minutes

Coups de cœur, de gueule ou encore les news passées qui ont fait parler d’elles et que l’octoteam a sélectionnés pour vous. Petits retours sur l’actu’ du JV et autres en quatre brèves… ////

Bloqué dans les métros et le TER en grève !

 

 


Rapide brève cette semaine  consacrée à l’arrivée du futur podcast #23 ! On causera de la folie des remakes sur Switch, avec du bon comme du très mauvais et notre dossier sera sur un sujet au cœur de tous parentgamers : jouer moins pour jouer… mieux ! Entre papattitude et gestion du temps (ha si on était dans Chrono Trigger !). On attend vos retours comme il se doit, et à bientôt, stay tuned !


Bien qu’en congés cette semaine, je ne perds pas de vue l’actu.  Cette semaine je suis intrigué par le patron de l’enseigne Gamespot (chaine de magasins JV américaine et qui possède Micromania en France).  Celui-ci lors de la conférence pour les actionnaires parle des excellents résultats sur la vente de consoles qui auraient progressé de 44 % au dernier trimestre.  Ce regain de forme l’enseigne le doit au succès faramineux du Nintendo Switch. Très bien Monsieur Mauler, mais encore ?  Et bine le bougre y va carrément de son gros BUZZ en mentionnant que 2018 devrait encore être une année très très forte pour la Nintendo Switch, et que nombre de jeux non-encres annoncées vont permettre à la Switch de garder cette dynamique positive.  Hum, hum,  très bien M. Mauler, je ne demande qu’à vous croire, surtout en cette période pré E3.  Maintenant les paris sont ouverts :  Moi je pense à SMASH BROS, mais aussi POKEMON, et METROID PRIME 4 et pourquoi pas F-ZERO, WAVE RACE, ETERNAL DARKNESS. Sans oublier tout un tas de remakes : SKYWARD SWORD, la trilogie METROID : PRIME, MARIO 3D WORLD ET GALAXY.   Bref encore de quoi alimenter la Hype autour de la Nintendo Switch. J’ai hâte d’être à L’E3 !


Comme je l’ai raconté dans mon dernier post en date, et en pleine période de traitement des dossiers d’admission post-bac et autres parcours-sup’ (un scandale, comme toujours, et un réel sujet d’inquiétude pour le parentgamer), les liens entre JV et enseignement supérieur commencent à défrayer la chronique. Le magazine L’Etudiant propose ainsi le palmarès des meilleures écoles de jeu vidéo en France avec, sans surprise, la Supinfogame de Valenciennes en première place. De même, le premier gaming campus de France ouvrira ses portes à Lyon dès le mois d’octobre, avec 30 élus pour la première année. Comment sélectionnent-ils ? Mystère ! Je me demande d’ailleurs quel type de parent peut résolument choisir d’inscrire son gamin dans ce genre de formation. Sachez simplement que les concours d’entrée à Supinfogame, pour ne citer que ceux-là, sont extrêmement difficiles et diablement sélectifs. Bon alors, oui, si on a un vrai nerd à la maison, pourquoi pas… pour le reste, autant éviter d’envoyer ses enfants glander dans une filière bidon au nom d’une vague passion d’occidental (sauf si on a des masses de pognon à jeter par les fenêtres). Personnellement, quand je regarde mes gosses, j’en suis à des années lumières, et c’est tant mieux.


Bonne lecture à tous et à la semaine prochaine !

 

 

theprocope

Anti-Nintendo primaire durant sa jeunesse, entièrement consacrée à Sega. Coeur brisé en 2001, mange désormais à tous les râteliers : Sony, Microsoft, Nintendo, portables comme consoles de salon. Joue à peu près à tout ce qui sort, à moyen terme, avec une préférence pour les jeux de rôle et les immersive sim. Contre le dématérialisé, faut bien être un peu vieux con.

Laissez votre avis

commodo ut risus. id, ipsum porta. libero. nec elit.
%d blogueurs aiment cette page :