Vos comm’

Nos podcasts

Octo’FM

 

Twittos

Retour sur l’actu’ JV : quand certains se font tailler un costard…

Temps de lecture : 4 minutes

Coups de cœur, de gueule ou encore les news passées qui ont fait parler d’elles et que l’octoteam a sélectionnés pour vous. Petits retours sur l’actu’ du JV et autres en quatre brèves… ////

Ah punaise. J’ai raté la fashion Week !  Mais c’est pas grave.  Uniqlo a pensé à nous grands enfants que nous sommes  en annonçant une nouvelle vague de T-shirt UT. Qué qué me direz-vous ? Uniqlo marque Japonaise de casual-wear, très répandu en Asie – bien moins chez nous – propose souvent des T-Shirts aux thématiques en lien avec notre passe-temps. L’année passée c’était les t-shirt à l’effigie de Nintendo, et cette année,  UNIQLO a imaginé une collection de 40 T-shirts autour des mangas les plus célèbres. Une collaboration imaginée pour célébrer le 50ème anniversaire du célèbre magazine Weekly Shonen Jump, une véritable institution au Japon, qui est à l’origine de la publication de certains des mangas les plus connus (Dragon Ball, Naruto Etc ).  La collection UNIQLO x Weekly Shonen Jump sortira en Avril 2018.  Alors comme c’est bientôt le retour de la chaleur, rien de mieux que de s’équiper pour l’été. D’ailleurs vous serez surpris que la plupart des t-shirts sont au prix de 14,99 € / 19,99 €, pas de quoi se ruiner, sauf si vous prenez toute la collection. Et si vous n’avez pas de magasin Uniqlo proche de chez vous, pas de panique, vous pouvez commander sur le site de la marque, et gare au rupture de stock !

Les joueurs, un lobby qui fonctionne ? Comme je l’avais relaté dans l’octopodcast#20, le scandale des lootboxes du dernier jeu d’EA, Starwars Battlefront 2, a laissé des séquelles. En effet, l’intrusion du système scandaleux qu’est le pay to win via l’obtention de bonus déstabilisant les jeux (et privilégiant celui qui raque en plus du prix de départ du jeu) et comble de l’ignominie capitaliste, en introduisant un effet aléatoire dans les bonus obtenus, a donné lieu à une violente levée de bouclier chez les joueurs les joueurs les plus informés. Ces derniers se sont vengés par l’annulation de précommandes et en assassinant la notation du jeu sur diverses plateformes (Reddit ou Steam). Sans parler que certains États commençaient à se demander si ce jeu ne relevait pas de la réglementation des jeux d’argent… interdits aux mineurs !

L’affaire conduit dans un premier temps EA a revoir le système en suspendant un temps les micro-transactions avant sa sortie mondiale pour calmer l’ire de certains. Pourtant, le mal était fait et cela eut un léger impact sur les ventes (7 millions au lieu des 8 millions attendus) – ce qui peut faire sourire car 7 millions de jeux ont quand même trouvé preneurs. Mais l’alerte fut chaude pour EA, tancé par le patron de Disney himself,  Robert Iger (bien qu’EA ait démenti la chose) et l’image auprès de son public le plus averti reste désastreuse. L’ensemble des ventes fut sauvé avant tout par ce que représente cette juteuse licence qu’est Star Wars (la force des films et du marketing finissent toujours pas toucher le grand public qui se désintéresse de ces affaires liées au seul microcosme de joueurs avertis). Mais énième rebondissement ces jours-ci : le mastodonte EA vient de plier. Dans son dernier communiqué de mars 2018, EA revient sur le système de progression et le détache d’un éventuel achat : désormais l’XP est liée uniquement à un temps de jeu raisonnable, les lootboxes relevant désormais d’objets cosmétiques. EA : 0, gamer : 1 ?

Cette semaine, un peu de retrogaming. En fait, je suis resté assez stupéfait par l’adaptation de Street Fighter 2 en réalité augmentée (l’obsession high-tech du moment) pour smartphones et tablettes. Le jeu n’est pas terrible en soi, et semble même carrément injouable : seule la prouesse technique et le capital sympathie de la licence fait foi. Pour satisfaire votre curiosité, une simple vidéo de démonstration suffira.

J’ai, dans le même temps, découvert la chaîne youtube « React » dédiée aux réactions de jeunes (et moins jeunes) américains face à des vidéos populaires du net. Concept assez étrange – et ouvertement narcissique – mais qui s’est peu à peu ouvert à des vidéos de type « teens react to retrogaming » avec des tests de jeux rétro ou une review de console, mais par des jeunes d’aujourd’hui. Les vidéos sont très populaires, et font parfois même figurer de jeunes acteurs comme Maisie Williams (qui joue Arya Stark dans A Game of Thrones) face à une NES…!

Désolé trop booké cette semaine pour l’édito !

 

Bonne lecture à tous et à la semaine prochaine !

Hujyo

Vieux sage de la bande, qui traîne derrière lui des années de pratique, il déteste quand le JV n'est qu’esbroufe graphique et se demande alors s'il n'est pas trop vieux pour ces conneries. Fan de Big N - assumé et revendiqué - il refuse le bullshit et veut du jeu, tout simplement.

3 commentaires
  1. TomTom
    21 Mar. 2018 à 16:14 -----> lui répondre

    Le T-Shirt du collège fou fou fou en vignette de l’article m’a presque fait tomber de ma chaise! Et les quelques autres en photo inclus dans l’article ne sont pas mal non plus! Il va falloir que je surveille uniqlo!

    1. octopaddaone
      21 Mar. 2018 à 17:10 -----> lui répondre

      Exact, je sais le tee-shirt que je vais me prendre personnellement ! Trop de souvenirs dans cet anim’. Ha les moins de 30 ans ne peuvent comprendre 😉

    2. Procope
      21 Mar. 2018 à 17:34 -----> lui répondre

      Ah ouais, l’année dernière j’avais pris chez Uniqlo le t-shirt Kirby pour ma fille et Zelda pour moi. Résultat, j’ai oublié le sac dans le train ! Je pense que je vais encore craquer.

Laisser un commentaire

non accumsan id, lectus sem, diam mi,
%d blogueurs aiment cette page :