Vos comm’

Nos podcasts

Octo’FM

Twittos

Retour sur l’actu’ : du JV qui tape sur le système, qui se croque et qui voudrait se jouer.

Temps de lecture : 4 minutes

Coups de cœur, de gueule ou encore les news passées qui ont fait parler d’elles et que l’octoteam a sélectionnés pour vous. Petits retours sur l’actu’ du JV et autres en quatre brèves… ////

Final Fantasy XV… est de retour ! Hé oui le jeu qui a mis 13 ans pour sortir après ses errements de développement  est de retour ! (ici notre avis sur un jeu qui reste très bon malgré ses lourdeurs).  Ce jeu publié fin 2016, a pour rentabiliser son développement chaotique choisit de miser sur les multiples DLC en dématérialisés pour combler les trous scénaristiques nombreux dans le jeu. Je pense de plus en plus que ses trous relèvaient davantage d’une volonté au départ de Square pour alimenter en contenu sur le très long terme son jeu… ainsi une nouvelle édition bien physique celle-ci est désormais en vente sous le nom pompeux de « Royal edition » (consoles et PC) et comprend tous les derniers ajouts (voiture 4×4, DLC en vois-tu en voilà, mode multijoueurs …). Autant je peux comprendre la volonté de sortir le jeu pour le rentabiliser au plus vite, mais on peut regretter ce choix du jeu en kit, d’autant plus que cela ne risque pas de s’arrêter : d’autres DLC autour des personnages clés du jeu sont prévus pour fin 2018 : notamment les personnages très mal traités comme le chancelier clochardisé (franchement son charadesign…) Ardyn ou dame Lunafreya qui rendent flou la première XP de FFXV : mais qui sont-ils ? Pourquoi ? …  Je dois dire que c’est grâce à certaines vidéos sur Youtube que l’on se rend compte de la profondeur du jeu, dommage  que le scénario ne fut pas mis en avant comme il aurait dû l’être.

Personnellement, j’attends désormais une « imperial edition » physique fin 2019 avec tous les ajouts.. pour enfin avoir un jeu « final »ement fini ?

 

Alors que Trump s’attaque (sans surprise) au JV suite à ‘attaque de Parkland, celui-ci devient une matière scolaire en Chine… Nous l’avons rêvé, ils l’ont fait ! Avec le développement de l’eSport, qui ne nécessite ni équipe locale ni terrain de basket mais une simple connexion et un ordinateur, les enjeux sont considérables. Bon : dommage qu’il n’y ait pas un cursus plus académique, sur l’histoire du JV et les technologies afférentes, mais c’est un début. A propos, Ubisoft qui, comme la plupart des grosses boîtes privées, lorgne depuis longtemps sur les fonds publics, sort son Discovery Tour pour Assassin’s Creed. Objectif : entrer dans les écoles. Certains profs d’Histoire utilisent déjà ce jeu en classe. Est-ce une bonne chose ? On encourage bien les tablettes dans les collèges en France. Mais au Viet-Nam, des centres de désintoxication au JV ont été créés. Et devinez ce qu’on y enseigne ? Les arts martiaux ! Debout à 5h30 du matin, et vas-y que je fais des katas pour oublier League of Legends !

 

Pour les chanceux qui ont pu aller au Japon, et qui sont passionnés par sa culture geek, vous avez Divers Jeux Vidéopeut-être fait un tour Au Gundam café d’ Akihabara, ou bien le Capcom Bar, le Resident Evil Café, le Dragon Quest Café, le Kirby Café.  Des espaces de détente et de restaurations au couleur de vos personnages favoris. Très plaisant et souvent bondé, la particularité de ces endroits et de pouvoir manger un gâteau en forme de Slime de Dragon Quest, ou de Kirby. Un mélange de plat succulents et goodies à acheter. Le succès est au rendez vous.

Image associée

Je me souviens lors d’un de mes voyages au pays du soleil levant, de la queue gigantesque à Akihabara pour l’ouverture du Gundam Café.  Aujourd’hui, vient tout juste d’ouvrir ses portes le Café éphémère MEGAMAN  situé au centre commercial AEON LakeTown (Koshigaya).  Éphémère c’est bien dommage, je doute que le Café reste ouvert jusqu’a ma venue prochaine. Mais j’aurais bien testé. Si vos avez la chance d’y aller, vous  pourrez savourer des plats à l’effigie des stars de la licence, mais également acheter tout un tas de goodies.

 

Image associée

 

Après une année de choix judicieux et de bons coups, Nintendo recommence à me taper sur le système avec des décisions pour le moins curieuses, voire franchement incompréhensibles. Deux, cette semaine, m’ont particulièrement agacé : 1) Starbreeze, qui a porté Payday 2 sur Switch, a expliqué qu’ils n’avaient pu inclure le chat vocal, absolument essentiel, car Nintendo ne l’avait pas approuvé, précisant à Kotaku que le chat vocal est uniquement disponible dans les jeux spécifiquement réalisés pour utiliser cette fonction en conjonction avec l’application dédiée sur Nintendo Switch. Rappelons que le seul jeu qui utilise l’application est… Splatoon 2. En attendant, les joueurs sont obligés d’utiliser des solutions alternatives comme Discord. 2) Alors que Netflix vient de se mettre à jour sur… WiiU, la plateforme de streaming n’est toujours pas capable de se mettre d’accord avec Nintendo sur Switch, alors que ce serait la console la plus adaptée. Un an après la sortie de la console… Ça commence à faire long.

 

Bonne lecture à tous et à la semaine prochaine !

octopaddaone

Tombé dans le JV dès son plus jeune âge et ayant passé toutes les étapes du gamer historique (de Pong à ...), les chemins de la vie l'ont mené sur bien des pistes et différentes expériences, à l'image d'un poulpe et ses nombreux tentacules (forcément pourpres). Ayant obtenu le trophée "papagamer", désormais son rêve de gosse prend forme : écrire des énormités sur un site oueb, déchaîner ses passions et regretter... le manque de donjons dans le dernier Zelda.

Laissez votre avis

Sed dapibus libero ut adipiscing libero Praesent elit. nec facilisis libero.
%d blogueurs aiment cette page :