Vos comm’

Nos podcasts

Octo’FM

 

Twittos

Retour sur l’actu : L’internet du futur, toxique ou radieux ?

Temps de lecture : 3 minutes

Coups de cœur, de gueule ou encore les news passées qui ont fait parler d’elles et que l’octoteam a sélectionnés pour vous. Petits retours sur l’actu’ du JV et autres en quatre brèves… ////

Microsoft réinvente la poudre avec le game-pass pour Xbox, qui se veut être l’équivalent « netflix » du jeu vidéo. Pour mémoire, le MEGANET de Sega proposait la même chose pour la Megadrive… dès 1990 au Japon… ! Bref, certains revendeurs de jeux ont les boules, et ça se comprend. Apparemment, les limitations techniques du projet ne permettent pas encore une véritable offre efficace en la matière : normal, quand il faut installer des gigas de données avant le moindre lancement… ! Mais il est évident que le jeu vidéo est de plus en plus destiné à ce type de distribution.

 

Dimanche 28 janvier, on fête… non les secrétaires et les mangeurs de courgettes, mais la journée européenne de la protection de ses données en ligne. Et on peut dire qu’il y a du boulot : réseaux sociaux, GAFA très (trop) gourmands sur nos vies, surveillances généralisées pour notre « bien », etc. La date est d’autant plus importante que l’on fête aussi les 40 ans de la CNIL qui fondée en 1978 était destinée à toiletter le secteur pour éviter le renouvellement du projet SAFARI  de 1974 (système informatisé pour les fichiers administratifs et le répertoire des individus) destiné à interconnecter des dossiers sans contrôle… tient, tient cela vous parle ? Bien qu’étant assez prudent dans le domaine, sachez que chaque mail envoyé l’est comme une « carte postale » sans enveloppe, donc lisible, et quand on voit la gourmandise des Yahoo, gmail, NSA, DGSE et cie, je cherchais à protéger mes courriels pour que ma vie privée le soit vraiment (me font marrer ceux qui affirme « je n’ai à rien à cacher », et bien allez-y mettez vous à poil dans la rue ou laissez votre médecin publier des photos de vos mycoses 😉  ce dernier exemple très parlant vient de cette brillante vidéo :

 

Pour ma part, j’ai décidé de faire le GRAND ménage dans mes nombreux courriels, pour privilégier un serveur vraiment sécurisé pour les envois personnels : protonmail.com. Ce dernier chiffre les mails que vous recevez (donc ne peut pas les exploiter), et possède le service qui manque chez tous les fournisseurs, à savoir celui d’envoyer des mails cryptés de bout en bout (et génial sans se prendre la tête avec une clé de cryptage : tout est automatique,  entre deux comptes protonmail rien à faire et même une personne avec un autre fournisseur mail peut lire le contenu en cliquant sur un lien sécurisé, que vous envoyez avec l’email). D’origine suisse et créé par des membres du CREN pour sécuriser leurs échanges, ce courriel dispose d’une version gratuite limitée à 500  mo de stockage. Moi j’ai sauté le pas de l’abo à 48€/ an pour 5 go, 5 adresses et avec la possibilité de paramétrer l’IMAP de mon gestionnaire de mails. Pour terminer, petite lecture salutaire sur la façon de sécuriser sa vie numérique.

 

Ma nouvelle de la semaine, c’est le lancement annoncé de Robot Cache, plateforme de téléchargement légal de jeux vidéo fondé par Brian qui tentera dans les prochains mois de concurrencer Steam et GOG en optant pour un partage des revenus largement à l’avantage des créateurs et éditeurs. Ainsi, alors que Steam prélève 30 % du prix d’un jeu, Robot Cache ne se rémunérera qu’à hauteur de 5 %. Par ailleurs, les consommateurs auront le droit de revendre leurs jeux à d’autres joueurs, sans perte pour l’éditeur puisque ce dernier touchera 70 % de la vente. Ce seront par ailleurs les éditeurs qui fixeront le prix du jeu « d’occasion ». Les joueurs, eux, toucheront donc 25 % du prix de revente. Seul désagrément : le joueur ne recevra pas de l’argent, mais une cryptomonnaie appelée IRON qui ne peut être réinvestie que pour acheter d’autres jeux sur Robot Cache.

 

Faut quand même que je vous dise un truc. Je suis allé voir Mickey à Disneyland Paris cette semaine. Et pendant l’attente aux attractions, je ne pouvais m’empêcher de penser au futur Universal Studio d’Osaka. Nintendo est en train de construire son premier espace à thème dans un parc d’attraction.  Livraison prévue en 2020, soit pile poil le temps de mettre de l’argent de côté pour aller y faire un saut.  Au programme, des attractions spéciales Mario mais aussi des restaurants et des boutiques.  Allez hop ! Une vidéo pour se mettre dans l’ambiance

 

Bonne lecture à tous et à la semaine prochaine !

Lamyfritz

Vieux flibustier chiqueur de pixel et écumeur de poulpe, retiré avec femme et enfants. Engagé comme matelot au temps de l’Amstrad puis comme corsaire à bord de la Megadrive, il décime l’armada 8-bits et harcèle les navires de chez Nintendo. Le PC lui permet d’être son propre capitaine mais il rêve toujours de cette époque d’aventures où le jeu vidéo était encore terra incognita.

1 commentaire
  1. lamyfritz
    29 Jan. 2018 à 07:19 -----> lui répondre

    Woah, j’ai habité pendant 2 ans à moins de 30 minutes de Disneyland sans jamais y mettre les pieds.

Laisser un commentaire

elementum Donec dapibus suscipit risus accumsan ut mi, ipsum consequat. libero facilisis
%d blogueurs aiment cette page :