Vos comm’

Nos podcasts

Octo’FM

 

Twittos

Retour sur l’actu’ : liberté chérie… heu liberté t’es là ?

Temps de lecture : 3 minutes

Coups de coeur, de gueule ou encore les news passées qui ont fait parler d’elles et que l’octoteam a sélectionné pour vous. Petits retours sur l’actu’ du JV et autres en quatre brèves… ////

L’excellent jeu Data Wing pour smartphones et tablettes et chroniqué ici-même sur le site bénéficie d’une mise à jour avec une version française. La qualité de la traduction est moyenne et laisse un peu à désirer (pas mal de petites fautes par-ci par-là). En revanche, le jeu reste 100% gratuit et sans aucune pub !

 

L’annonce de la semaine est pour moi sans conteste de la création par Take-Two d’un label dédié aux indépendants : Private Division. Cinq projets plus ou moins avancés ont été annoncés, et c’est du très lourd niveau casting : 1) Ancestors : The Humankind Odyssey, le nouveau jeu de Patrick Désilets, le papa d’Assassin’s Creed 2) Project Wight, du Studio Outsiders, créé par les anciens de DICE David Goldfarb et Ben Cousins 3) Un jeu dont on ne sait encore rien, sinon qu’il est développé par V1 Interactive, studio fondé par le co-créateur d’Halo, Marcus Lehto 4) la licence Kerbal Space Program, déjà détenue par Take-Two passe dans le giron de Private Division 5) Enfin, et cerise sur le gros gâteau, un nouveau RPG par les génies d’Obsidian, projet dirigé plus particulièrement par les légendaires Tim Cain et Leonard Boyarsky, soit rien de moins que les tarés derrière Fallout 1 et Vampire The Masquerade : Bloodlines. Tous ces jeux sortiront d’abord en version digitale sur PC et console, avec une sortie en boîte si nécessaire.

 

C’est fait ! L’affreux rouquin peroxydé de la Maison Blanche l’a fait : la neutralité du net est désormais un souvenir aux États-Unis. Ce principe cœur du web vient de trépasser, bien que des oppositions législatives soient encore possibles. Désormais un fournisseur d’accès peut limiter la bande passante de ses utilisateurs, voire interdire certaines consultations gratuites, pour privilégier ses propres services (que cela soit vidéo, musical ou pourquoi pas dans le domaine politique, économique selon ses propres intérêts ?). Ainsi se présente un internet à plusieurs vitesses : ceux ayant le moyen raqueront les autres, et bien subiront. Outre le principe inégalitaire au coeur du projet (et bien dans la veine du capitalisme), on peut craindre à terme un appauvrissement de l’offre de contenus, bien que cela fasse le ménage aussi (payé pour être connu, pas sûr que les teubeurs débilos passent à la caisse). En France, généralement bonne suiveuse, on peut craindre que cela aiguise les appétits des fournisseurs d’accès, et cela a commencé avec les belles déclarations d’intentions de certains (gros) patrons dès le lendemain de la proclamation du régulateur des télécoms américains. Bien que le principe de neutralité soit protégé par la loi depuis 2016 dans notre pays, combien de temps cela dura-t-il ? Ici une présentation de ce que serait l’internet de demain sans neutralité… cela fait froid dans le dos.

 

Il y a deux semaines sortait en DVD/ BLU-RAY le somptueux « Your Name ». Petite perle japonaise qui a battu tous les records au pays de soleil levant (même Star chiottes ;-). Je ne peux que vous encourager a acheter ce précieux, un cinéma différent des productions américaines, une histoire bien sentie et une retranscription  aux petits oignons du Japon que je connais.  Nostalgie et envie d’y retourner… en 2018 ?

PS : Je retiens aussi l’avalanche de bon plan pour acheter une console et quelque soit la marque. De quoi faire des heureux pour le 25 !

Bonne lecture à tous et à la semaine prochaine !

Lamyfritz

Vieux flibustier chiqueur de pixel et écumeur de poulpe, retiré avec femme et enfants. Engagé comme matelot au temps de l’Amstrad puis comme corsaire à bord de la Megadrive, il décime l’armada 8-bits et harcèle les navires de chez Nintendo. Le PC lui permet d’être son propre capitaine mais il rêve toujours de cette époque d’aventures où le jeu vidéo était encore terra incognita.

Laissez votre avis

nec consectetur fringilla mattis massa at Nullam sed Sed
%d blogueurs aiment cette page :