Vos comm’

Nos podcasts

Octo’FM

Twittos

Edito du 20/11/17 : Morale, consomme et crève ?

Temps de lecture : 4 minutes

Les news qui ont fait parler d’elles et que l’octoteam a sélectionné pour vous. Petits retours sur l’actu’ du JV et autres en quatre brèves….

Lamyfritz : Alors que le monde du cinéma semble se remettre enfin en question avec l’affaire Weinstein (encore que, le jour où on arrêtera de faire l’autruche avec le cinéma d’auteur, celui-ci risque tout bonnement de disparaître), le monde du jeu vidéo piétine, plus sexiste que jamais. Ce milieu qui, dans les années 70, s’était développé dans l’amateurisme des garages et des chambres de geeks, est devenu ultra financiarisé avec un état d’esprit super corporatiste – pas étonnant, donc, de voir les esprits se corrompre au contact du grand capital. En tant que papagamer je m’inquiète toujours non seulement de la perversion humaine, qui pourrait rejaillir sur mes gosses, mais également d’un appel insidieux au retour vers un moralisme digne de l’époque victorienne, un redressement hypocrite des mœurs qui profitera aux moins démocrates et aux fanatiques de ce temps (ce qui rejaillirait sur mes gosses également). C’est ici moins le JV qui est en cause que la culture d’entreprise, du moins lorsque celle-ci est plus prospère que de raison. Il était un temps où le JV était associé aux schizoïdes complexés, maintenant il est associé aux bourrins narcissiques. Tu parles d’une évolution, y a de quoi débrancher sa manette pour de bon.

octopaddaone : Le black Friday arrive... enfin les Blacks ont leur vendredi, heu ce n’est pas cela me dit-on dans l’oreillette ? Ha, en faite  c’est la grande messe walking dead  consumériste qui arrive ?! En tout cas les affaires sont nombreuses pour ceux qui veulent sauter le pas d’un achat de console : des Xbox One à 440€ (au lieu de 499€), des Switch et des PS Pro sous la barre des 300€ (voir 389€ avec 3 jeux quand même ! Punaise là, j’aurais craqué si je n’avais pas déjà une PS4 1To… mais bon effet Starwars oblige) ou des packs moins puissants mais forts alléchants avec la Xbox One S aux alentours de 180€ (oui ma p’tite dame)… enfin, le papagamer est déjà équipé donc ce n’est pas pour nous, arf ! Ici un résumé de ces promos chez Numerama.


Hujyo
:  Si pour vous l’année 2017 se résume à The Legend Of Zelda :  Breath Of The Wild, vous êtes peut-être au fait de la sortie sur le territoire US d’une nouvelle édition du jeu sobrement intitulé EXPLORER’S EDITION.  Cette nouvelle édition comporte le jeu, une carte et un guide original d’une centaine de pages à destinations des explorateurs. En explorant le guide, page 94,  les journalistes américains ont trouvé un message on ne peut plus explicite :   « Which included the first two DLC packs »… Hum !!  comprenez pour les non-anglophones  : « le premier des deux DLC », miam !

Procope : Black Friday, le fléau ? L’événement de la semaine fut pour moi le Black Friday. Je vais être franc d’entrée : je n’aime pas le Black Friday, ni les soldes à prix cassés (à la limite de la vente à perte) en général. Vu les marges, elles profitent peu aux enseignes et servent surtout de produit d’appel ; la question est de savoir si elles profitent aux consommateurs. Au moment de passer à la caisse, certainement. Sur le moyen et long terme, ces prix cassés ne permettent pas aux créateurs de vivre et de continuer à travailler correctement, et, plus grave, détruisent la relation de confiance entre l’éditeur et le consommateur, basée sur le contrat jusque-là tacite que la valeur du produit. Ainsi, acheter un jeu en première semaine, jusqu’à récemment, était comme aller voir un film le premier week-end d’exploitation : un acte militant permettant de soutenir la démarche créative des auteurs que l’on apprécie. Le problème est que, vu la vitesse à laquelle les prix fondent, phénomène qui s’accélère de plus en plus chaque année, cet acte militant fait de nous des pigeons, ce qui n’était pas le cas jusqu’à une date récente. Mais ces pigeons sont obligés de l’être pour soutenir les créateurs. Car, ne nous berçons pas d’illusions : acheter un jeu 15 ou 20 € n’aide en rien un studio, l’éditeur ne prenant pas en compte ces ventes-là au moment de faire ou non signer un nouveau contrat à un développeur. Quelle est la valeur d’un jeu ? Ce ne devrait pas être à Carrefour ou Amazon de le dire, mais à ceux qui financent le jeu ainsi qu’aux créateurs. Le client, lui, aime que les prix baissent jusqu’à ce qu’il se rende compte que cela détruit ce qu’il aime à petit feu. Mais si cela continue, j’arrêterais d’acheter en day one et de me faire prendre pour un con, et si chacun fait comme moi, l’industrie du AAA ou du AA+ s’écroulera, et elle l’aura bien cherché. Nous aussi.

Bonne lecture à tous et à la semaine prochaine !

Lamyfritz

Vieux flibustier chiqueur de pixel et écumeur de poulpe, retiré avec femme et enfants. Engagé comme matelot au temps de l’Amstrad puis comme corsaire à bord de la Megadrive, il décime l’armada 8-bits et harcèle les navires de chez Nintendo. Le PC lui permet d’être son propre capitaine mais il rêve toujours de cette époque d’aventures où le jeu vidéo était encore terra incognita.

4 commentaires
  1. lamyfritz
    29 Nov. 2017 à 19:48 -----> lui répondre

    Notez que je décline toute responsabilité quant au choix du titre et de l’image de l’article, qui relèvent de choix éditoriaux indépendants de ma volonté…!

  2. octopaddaone
    29 Nov. 2017 à 22:36 -----> lui répondre

    Hahaha sale lâcheur ! Courage fuyons ! Si tu veux la changer tu peux étant donné que tu as lancé l’article, tu peux le faire 😉 Grand prince octo 😉 Mais bon elle est tellement le reflet d’une époque.

  3. Lamyfritz
    29 Nov. 2017 à 23:00 -----> lui répondre

    Non surtout pas, parce que j’apprécie toute particulièrement l’effet « zoom » quand on survole l’image dans l’encadré « la selec hebdo des papagamers ». Du plus bel effet ! Ce qui est dommage, c’est qu’à la prochaine news, ça n’y sera plus… !

  4. octopaddaone
    30 Nov. 2017 à 07:40 -----> lui répondre

    Et bien pourquoi pas no stress, je le garderais ! Surtout que le zoom… zoom sur … ha que c’est moche l’esprit mal tourné 🙂

Laisser un commentaire

cf15bec0b36c669cd954356914bb88d4zzzz
%d blogueurs aiment cette page :