Nos podcasts

Octo’FM

Twittos

Parent(gamer) engagé contre la vaccination ?

A octopaddle.fr on respecte les convictions de chacun, à partir du moment que celles-ci respectent celles des autres. Etre parentgamer, c’est être parent & gamer, et l’actualité souvent nous fait jongler entre les deux. Ceci est donc une tribune libre sur sujet périphérique du JV d’un des membres de l’octoteam, et n’engage que son auteur.

Vous pouvez nous donner votre avis dans les commentaires toujours avec sagesse et modération, ainsi le débat n’en sera que meilleur.

octopaddaone

Les parentsgamers ne sont pas que des consommateurs abrutis par le jeu vidéo. Ce sont aussi et surtout des parents. La vaccination en France est actuellement renforcée par un pouvoir en place de plus en plus suspect de connivence avec les intérêts des gros laboratoires pharmaceutiques. Elle doit faire l’objet d’un débat public et citoyen. C’est la santé de nos enfants qui est en jeu. Et vous, quelle illusion préférez-vous ?
Rappelons les faits :

– 11 vaccins seront bientôt obligatoires pour les nourrissons. Cela représente 31 doses de vaccins, entre la naissance et l’âge de 18 mois. Dans ces 31 doses, 25 doses contiennent de l’aluminium, un métal toxique pour le cerveau. Et dans ces 31 doses, il y a 3 doses d’hépatite B, une maladie qui ne concerne pas les nourrissons. L’hépatite B est une maladie d’adulte, sexuellement transmissible. Comme le SIDA, elle frappe les adultes qui ont des comportements à risque.

  • Ces vaccins sont susceptibles de provoquer de fortes fièvres, et des allergies, qui peuvent être fatales. Sur la notice du PREVENAR, on peut lire : « Lors de l’administration concomitante de PREVENAR et des vaccins hexavalents (diphtérie, tétanos, coqueluche acellulaire, Haemophilus B, hépatite B) une fièvre supérieure à 38° a été rapportée chez 28,3% à 48,3% des nourrissons ». C’est pas comme si on n’avait pas été prévenus !
  • Une seule dose d’aluminium vaccinal, chez un adulte, peut causer une maladie grave, appelée myofasciite à macrophages. Nos bébés recevront, quant à eux, 25 doses de vaccins contenant de l’aluminium. L’Agence du Médicament a reconnu les dangers de l’aluminium dans un avis officiel daté du 8 mars 2017. Cet avis, tenu secret, a été rendu public par un journaliste du Parisien.

– Le Professeur de médecine Henri Joyeux a été radié de l’Ordre des médecins le 10 juillet 2016, simplement parce qu’il avait demandé aux autorités de remettre en circulation un vaccin DtPolio sans aluminium. Il est désormais impossible d’entendre des critiques de la part de médecins, ni des médias officiels, concernant la vaccination.

  • Les scandales récents concernant la vaccination devraient mettre la puce à l’oreille des parents. Tout d’abord, moins connu, le scandale du vaccin contre le Rotavirus (en 2015) qui n’a pas été assez testé, et qui a provoqué une machine arrière du Haut Conseil à la Santé Publique suite à deux décès de nourrissons. Ensuite, plus connu, le scandale du vaccin contre la Grippe A (2009-2010) relayé par une campagne alarmiste qui a fait dépenser un demi-milliard d’euros d’argent public, pour le plus grand profit des laboratoires pharmaceutiques.
  • Aujourd’hui, il n’y a pas la moindre menace d’épidémie. Il n’y a même jamais eu aussi peu de victimes de la rougeole, de la coqueluche ou de la méningite.

  • En Suisse, au Canada, en Allemagne, en Australie et dans la plupart des pays occidentaux, AUCUN vaccin n’est obligatoire. En Suède, imposer un vaccin est même contraire à la Constitution, aux droits fondamentaux des citoyens. En France, le gouvernement est prêt à empêcher votre enfant d’aller à l’école s’il n’a pas fait ses 31 injections. La rhétorique gouvernementale est basée à la fois sur la culpabilité (il faut protéger les autres, être responsable) et le chantage (il faut avoir fait les vaccins pour accéder aux services publics fondamentaux).

  • Le PDG de Sanofi, Serge Weinberg, est un des amis les plus proches du Président Emmanuel Macron.  C’est lui qui a permis à ce dernier d’entrer dans la prestigieuse banque Rothschild. En 3 ans, Macron y a gagné 2,8 millions d’euros en salaires et bonus. Serge Weinberg était également l’invité d’honneur de la cérémonie d’investiture d’Emmanuel Macron à l’Elysée.

– Emmanuel Macron a décidé d’imposer les 11 vaccins obligatoires, quelques jours seulement après son élection. Le président n’en avait jamais parlé dans sa campagne électorale. Et pourtant, l’obligation vaccinale a été la toute première mesure annoncée par son Premier Ministre dans son discours de politique générale. La vaccination est donc placée comme une des plus grandes priorités des Français, devant le chômage ou le terrorisme.

  • L’argent qui servira à payer les vaccins et la recherche est l’argent public, c’est à dire celui de l’Etat et du contribuable.
  • Les médecins, pharmaciens et autres professionnels de santé se sont publiquement prononcés CONTRE cette mesure d’obligation. Ils avaient été interrogés quelques mois plus tôt lors de la grande « consultation » organisée par la Ministre Marisol Touraine. Ils avaient alors rejeté en bloc l’idée des 11 vaccins obligatoires, disant qu’elle était « contre-productive ».

– Les arguments en faveur du vaccin confinent à la tautologie : c’est comme ça et c’est pas autrement. Notre Ministre de la Santé, Agnès Buzyn, a toutes les peines du monde à défendre cette mesure avec des arguments sérieux. En effet, Mme Buzyn a été grassement payée par une filiale du laboratoire Sanofi pendant 14 ans, de 1998 à 2011

  • Pasteur est un véritable mythe national qui rend difficile toute contre-expertise. D’une part, ses découvertes ont eu un impact considérable, à une époque où les médecins étaient encore des apprentis sorciers. D’autre part, la vaccination est ce qui l’a fait connaître, et c’est la seule chose que l’on retient (à tort) de lui. L’équation « Pasteur = médecine moderne = vaccination » fait maintenant partie du paysage, et on n’égratigne pas facilement le mythe sans passer pour un conspirationniste. Un peu de bon sens suffit cependant à réaliser que la vaccination est un dispositif expérimental déjà vieux, qui se perpétue tel quel plus d’un siècle en dépit des énormes progrès, découvertes et avancées qui ont été faits non seulement dans le domaine de l’immunologie, mais aussi de l’hygiène.

Une pétition à signer : https://www.petition-vaccins.com/mobilisez-vous/

Une vidéo faite par le dessinateur de BD René Bickel (32 minutes) :


REMARQUE PERSONNELLE : les activistes anti-vaccination sont nombreux et je ne partage pas toutes leurs opinions. Par exemple, la thèse liant l’autisme précoce à la vaccination demanderait à être étudiée sérieusement. Ce qui me dérange le plus dans cette histoire c’est que le citoyen n’ait pas son mot à dire. Comme pour les restrictions de tabac et l’alcool dans les lieux publics, je veux bien prendre mes responsabilités et abdiquer une liberté pour protéger les plus faibles. Mais en appliquant 11 vaccins sur des bébés, on est permis d’en douter. Si j’avais le choix, ce serait celui-ci :

Lamyfritz

Vieux flibustier chiqueur de pixel et écumeur de poulpe, retiré avec femme et enfants. Engagé comme matelot au temps de l’Amstrad puis comme corsaire à bord de la Megadrive, il décime l’armada 8-bits et harcèle les navires de chez Nintendo. Le PC lui permet d’être son propre capitaine mais il rêve toujours de cette époque d’aventures où le jeu vidéo était encore terra incognita.

Laisser un commentaire

bf4ed23e716f4db5afde76cbc71eebb6777777
%d blogueurs aiment cette page :