Nos podcasts

Octo’FM

Twittos

[Rétrotest#54] Super Mario Bros

Résultat de recherche d'images pour "Super mario Bros nes"

Salut à tous amis du retrogaming ! J’ai mis un peu de temps pour faire cette chronique, mais il fallait que je me replonge dans l’univers du Royaume Champignon. En effet, un de mes principes c’est de toujours rejouer au soft avant d’en faire une chronique. Et oui parfois, nous les vieux trentenaires avons une vision un peu édulcorée de nos premiers jeux, alors autant être objectif non ? Bon allez j’avoue ça va pas être évident pour celui-ci, mais je vais essayer mouahahah !

Avant de nous lancer, un peu d’Histoire. Avant de devenir la mascotte incontestée (et incontestable) de Nintendo, Jumpman  ou Mario (clin d’oeil au propriétaire des locaux de Nintendo of America ou selon d’autres sources, diminutif de Mario(nette) a dû faire plusieurs apparitions comme figurant (et oui ça marche comme au cinéma). Il étrenne ses premières tuniques sur borne d’arcade et Game and Watch avec Donkey Kong.Résultat de recherche d'images pour "donkey kong nes"Il doit y sauver une jeune femme, Pauline (tiens c’est bizarre je connais ce scénario, je l’ai déjà vu, mais où ?) des griffes d’un grand Gorille : Donkey Kong. Ca vous rappelle quelque chose hein ? Ne cherchez plus c’est ni plus ni moins qu’une adaptation du célèbre film King Kong sorti en 1933.

https://s-media-cache-ak0.pinimg.com/originals/a4/ad/ed/a4aded03957bd5b0ba0aa9a925f6afca.jpg

Dans le second épisode c’est cette fois-ci Mario qui devient le méchant en enlevant Donkey, et c’est Donkey Jr qui s’emploie à le sauver. J’avoue que ce scénario a brisé l’image si formidable de Mario : un héros qui enlève des animaux pour les séquestrer, rahhhh !!! Enfin bref ma colère passée, je peux reprendre dans la joie et la bonne humeur.

Mario Bros

S’en suive d’autres apparitions sur Game and Watch, j’oublie volontairement les « feats » de Mario dans le milieu du sport, puzzle, etc. D’ailleurs ça me donne une idée pourquoi ne pas vous reparler de ces adaptations dans une autre partie, tiens ?!  Le premier jeu à porter officiellement le nom de Mario incluant la première apparition de son frère Luigi, est Mario Bros™.

Sorti en 1983 d’abord sur borne d’arcade, puis  Game and Watch™, ce jeu au scénario très simple (comme les autres épisodes d’ailleurs) conduit deux plombiers : Mario et son frère Luigi à enquêter dans les égouts de New York. On retrouve trois types d’ennemis, les niveaux comportent plusieurs étages dans lesquels les ennemis peuvent emprunter les tuyaux pour passer de l’étage inférieur à l’étage supérieur, et inversement. Sauter et courir sont les seuls mécanismes de gameplay de Mario Bros™, il est possible de sortir d’un côté de l’écran pour apparaître de l’autre côté. Pour finir la partie il faut vaincre les ennemis, mais on ne peut leur sauter dessus, il faut passer par en dessous et les frapper quand il passe sur la plateforme. Ce jeu sera inclus d’ailleurs dans le jeu Super Mario All Stars ™ et Super Mario Advance™.

L’heure de gloire a sonné

Alors, là attention mesdames et messieurs, l’heure de gloire a sonné !!!!! Roulements de tambour, tous au garde à vous !!! D’accord je m’emporte, mais c’est normal comment peut-on être un rétro gamer et être insensible à ce moment de l’Histoire ! En effet, le 15 mai 1987 soit deux ans après sa sortie au japon, débarque sur Nintendo Entertainment Système ™(NES) Super Mario Bros™.

Pour ma part, ce jeu de plate-forme a révolutionné le jeu vidéo. Sortie de la fantastique imagination de Shigeru Miyamoto tout y est : le scrolling horizontal, les couleurs vives, un bon nombre d’ennemis, le boss pour finir le monde, les environnements différents tels que l’eau, les châteaux. Le sentiment de partir à l’AVENTURE  quoi !!! Vendu à 40 millions d’exemplaires c’est le second jeu le plus vendu au monde derrière Wii Sports™(plus de 45 millions d’exemplaires).

Cela en vaut largement la peine. Ce jeu est juste une petite RÉVOLUTION, un des premiers jeux de plateforme à scrolling horizontal (si cela vous intéresse, un de ces quatre, je ferais une pitite chronique sur le scrolling). Auparavant, le personnage se déplaçait de bas en haut sur un écran fixe. Une histoire super sympa même si aujourd’hui elle n’a pas tellement évolué : une princesse est enlevée par le méchant Bowser, et seuls deux courageux plombiers italiens sont prêts à la secourir.

Le nombre et la diversité des ennemis sont aussi la force de ce jeu, les paysages sont sympas, les niveaux diversifiés (Mario nous propose même des virées sous l’eau avec sa cohorte d’ennemis) et surtout que dire de la bande originale,  qui ne connaît pas cette zik ?

Résultat de recherche d'images pour "Super mario Bros nes"

Autres point fort, les pouvoirs de Mario qui peut, grâce à des items (champignon, fleur de feu) se transformer et gagner en puissance.  En 2017, bien sûr que le jeu a vieilli, mais il est toujours aussi bon à jouer. N’hésitez pas à tenter l’expérience, jeunes amis, vous verrez qu’il n’y a pas que Mario Galaxy… lol.

Voilà c’est tout pour cette première chronique, j’espère qu’elle vous aura plu. Bon jeu et à bientôt sur octopaddle.fr !!!

1 commentaire
  1. lamyfritz
    19 Juin. 2017 à 12:45 -----> lui répondre

    Ben ça alors, je ne connaissais pas le précurseur « Mario Bros » de 1983… merci pour la petite vidéo. C’est marrant comme quoi « tout y est déjà » !

Laisser un commentaire

0d44db8560afd878d0340541426c51b0bbbbbbbbbb
%d blogueurs aiment cette page :