Nos podcasts

Octo’FM

Twittos

[#21] Une veste de pirate à la Monkey Island

En arrivant comme nouveau sur ce site j’avais ouvert une chronique sur les personnages des jeux vidéo qui m’avaient marqué et qui avaient, d’une certaine manière façonné ma destinée. J’avais alors évoqué la mythique figure de Guybrush Threepwood, fripouille principale du jeu vidéo The Secret of Money Island.

Étant également un vieux fan d’Albator, dont j’ai apprécié le remake de 2013, il me semblait intéressant, sinon indispensable, de me faire faire une veste de pirate sur mesure, que je puisse porter au quotidien, et non une fois par an pour le carnaval. En 2010, après la naissance de mon second garçon, je suis allé voir une couturière locale qui, après discussion, m’a enjoint d’acheter certains tissus de telle et telle taille à la grande ville d’à côté.

Bon du coup, ok : ce n’est pas vraiment un tuto, plutôt un article « vitrine » pouvant donner de l’inspiration à ceux qui aimeraient franchir le cap de la veste de pirate ou du cosplay au quotidien. J’en ai eu en tout et pour tout pour 180 balles, main d’œuvre comprise. Il a fallu 3 semaines de travail et plusieurs essayages : c’est ça le sur-mesure ! Cette veste à 6 ans et malgré quelques poils de chats (sales bêtes qui pioncent dessus !) elle est toujours nickel.


Par contre, il fallait voir les modèles que j’ai amenés à la couturière, car le défi majeur était de mêler veste d’usage quotidien et style pirate. J’ai donc imprimé une fiche A4 avec plusieurs images trouvées sur le net (du style de celle ci-dessus) : après quelques recherches dans mes archives, je n’ai pas réussi à retrouver cette fiche, mais elle valait son pesant de cacahuètes ! Disons que j’avais spécifié la forme du col, celle des manchettes, du haut des manches, et la coupe générale, avec l’arrière fendu, comme vous allez voir. Pour le reste, j’ai fait confiance à la couturière.

Voilà le résultat :


Avec une paire de bottes, un foulard, et des gants en cuir, c’est le top ! De dos :


Détails des manchettes :

Détail du col :


Après, il faut oser porter ça… ! Le moins qu’on puisse dire, c’est qu’elle donne de l’allure. Chaque année, je la ressors à date fixe, et je me pose toujours la question de savoir si je suis pas trop vieux pour ces conneries ou non… mais bon : c’est ma seule veste d’hiver vraiment chaude, et puis passée la surprise, au bout de quelques jours, tout le monde, dans mon entourage, finit par s’habituer. Ca me fait un style baroque pour la saison froide, qui tranche avec le reste de l’année. Et puis ça n’interdit pas de porter des vêtements tout à fait normaux en dessous (parfois je mets même des joggings dégueulasses, à la limite du pyjama) !

Voilà pour la veste de pirate customisée… C’est le printemps et je l’ai raccrochée depuis quelques jours, jusqu’à l’année prochaine… ou pas ? Qui sait…

Lamyfritz

Vieux flibustier chiqueur de pixel et écumeur de poulpe, retiré avec femme et enfants. Engagé comme matelot au temps de l’Amstrad puis comme corsaire à bord de la Megadrive, il décime l’armada 8-bits et harcèle les navires de chez Nintendo. Le PC lui permet d’être son propre capitaine mais il rêve toujours de cette époque d’aventures où le jeu vidéo était encore terra incognita.

7 commentaires
  1. octopaddaone
    19 Avr. 2016 à 21:14 -----> lui répondre

    Et je confirme, elle est vraiment classe et ne dépareille pas avec le personnage 😉 Plus le blog passe, plus je me dis que ta venue et active participation sur octopaddle.fr était marquée dans les astres ! En tout cas, cela me rappelle mon achat d’une veste calquée sur celle de .. Morpheus de Matrix, que j’ai toujours dans ma penderie mais perso elle a trop mal vieillie, où est-ce moi qui est devenu trop vieux ?

  2. lamyfritz
    19 Avr. 2016 à 22:11 -----> lui répondre

    Merci, je suis touché et confus, d’autant que je ne suis pas si actif que ça ces derniers temps (pu*** de Starcraft 2 qui me bouffe toute ma gaine de myéline) ! Mais j’avais moi aussi une veste de type « Matrix », que j’ai portée des années et je l’ai bazardée en déménageant il y a 6 mois. Pas assez chaude l’hiver, trop râpée… et puis bon, comme dirait Bruce Lee : « Non pas l’accumulation au quotidien mais la perte au quotidien. Supprimez le superficiel. » N’oublions pas que tout finira un jour à la poubelle. Il me semble qu’il faut beaucoup jeter pour devenir immortel !

  3. lamyfritz
    29 Déc. 2016 à 20:06 -----> lui répondre

    Ca y est, j’ai raccroché ma veste de pirate ! Un cycle s’achève…

  4. octopaddaone
    29 Déc. 2016 à 21:45 -----> lui répondre

    tu l’as jeté ? Punaise, la quarantaine approche vieux 😉

    1. lamyfritz
      30 Déc. 2016 à 09:43 -----> lui répondre

      On ne jette pas une pièce de musée !

  5. melkiok
    11 Juin. 2017 à 09:14 -----> lui répondre

    Ahah on trouve vraiment de tout sur ce blog
    Et même des posts Chiffons & Coutures
    Un Tuto pour la tenue de Lechuck en prévision du prochain Halloween est-ce possible ? 🙂

  6. lamyfritz
    11 Juin. 2017 à 09:53 -----> lui répondre

    Ça va revenir cher en frais réels tout ça… ladite veste aura bien servi, je ne la remets que pour le carnaval (halloween j’y avais même pas pensé) !

Laisser un commentaire

8501d020cdafbeae59b82c46667e5304DDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDD
%d blogueurs aiment cette page :