Nos podcasts

Octo’FM

Twittos

Du 29 janvier au 1er février se déroulait le 42ème festival international de la bande dessinée dans la très jolie ville d’Angoulême. Au programme : expositions, conférences, spectacles, exposants et auteurs. De mon côté, j’ai pu y aller le samedi, une journée un peu courte vu le nombre de choses à voir.
Malgré la présence de vigiles, gendarmes et CRS, l’ambiance était calme et amicale. La sécurité était renforcée à cause des évènements de Charlie Hebdo qui d’ailleurs s’est vu offert un prix spécial par le festival, ainsi qu’un hommage au vu des couvertures du journal affichées un peu partout dans la ville.

Avec deux amis, nous commençons notre visite par le Pavillon de la Chine qui présentait plusieurs œuvres dont celles de Zhang Leping, auteur de San Mao, le petit vagabond, un classique de la BD chinoise. D’ailleurs, un autre pavillon nommée Little Asia mettait le continent asiatique à l’honneur avec des auteurs de Taïwan et de Hong-Kong (malheureusement, je n’ai pas eu le temps d’y aller). Ensuite petit tour dans un pavillon regorgeant de vendeurs BD neuves et d’occasion, et pleins d’autres choses (goodies, T-shirt,…) qui vident rapidement votre porte-monnaie.


Après une pause déjeuner, nous nous dirigeâmes au « Monde de bulles », pavillon en 2 parties qui regroupent tous les éditeurs. Fan de comics, je passe tout de suite chez Urbans Comics où je tente d’apercevoir Scott Snyder, scénariste sur Batman et American Vampire. Mais la marée humaine présente me laisse peu d’espoir. De même chez d’autres éditeurs, il faut une patience phénoménale pour tenter une dédicace (certaines sont sur tirage au sort). Je tente aussi Davy Mourier, animateur sur Nolife et mais surtout de la BD la Petite Mort, mais la marée humaine m’en empêchera.


Mais dans ce « Monde des bulles », il y a surtout cette fantastique exposition sur Jack Kirby. Surnommé le King of Comics, Jack Kirby, dessinateur de génie, est à l’origine de nombreux super-héros comme Captain America, les 4 Fantastiques, les X-men, les Vengeurs,…


Dans cette expo, le fan et le novice peuvent découvrir bien évidemment beaucoup de dessins et de comics d’époque du King. D’ailleurs, Urbans Comics vient d’éditer une biographie et a réédité le comics le Quatrième Monde de Kirby.


Une exposition était aussi consacrée aux héros Calvin & Hobbes de Bill Watterson, lauréat du grand prix d’Angoulême de l’année précédente. Calvin & Hobbes est un comics strip très drôle, mais aussi assez philosophique.


Plusieurs autres expositions étaient présentes dont une sur les Moomins que j’ai pas eu le temps d’aller voir malheureusement. Mais celle qu’il fallait voir absolument était celle consacrée au mangaka Jiro Taniguchi. Auteur de Quartier lointain, l’homme qui marche, le gourmet solitaire, etc, Jiro Taniguchi a vraiment un succès étonnant en France mais mérité. D’ailleurs, l’exposition s’étalait sur deux étages.

Bref, pour vous dire, que la journée fut trop courte pour tout voir car le festival connait un grand succès d’où le monde. Même avec une option coupe-fil pour l’exposition sur Jiro Taniguchi, j’ai du quand même faire la queue. Mais je ne regrette rien car tout était intéressant. A refaire peut-être l’année prochaine, d’autant que c’est Katsuhiro Otomo (Akira, Steamboy) qui a gagné le grand prix cette année, donc une exposition lui sera sans doute consacrée.

6 commentaires
  1. octopaddaone
    6 Fév. 2015 à 14:26 -----> lui répondre

    Merci pour ce reportage en exlcu pour le site ! Cela donne vraiment envie d’aller y faire un tour, avec un porte-monnaie blindé et un gros sac. Angoulême consacre enfin une place méritée au manga, et que l’un des grand mangaka, Katsuhiro Otomom soit reconnu cela fait plaisir ! Pour l’anecdote, sais-tu que j’ai bien connu David Mourrier au Lycée ? Le monde est petit ….

  2. lamyfritz
    6 Fév. 2015 à 17:47 -----> lui répondre

    Yeah, great ! C’est marrant, j’ai lu un manga de Jiro Taniguchi hier matin, ça s’appele « au temps de Botchan », et raconte la vie d’un écrivain célèbre du début du XXe siècle au Japon. Il paraît qu’il s’agit du premier manga « littéraire », et aussi le premier manga à succès de l’auteur (qui vend davantage en France qu’au Japon). J’ai trouvé ce manga vraiment sympa, inspirant même, et instructif, sur une époque révolue, capturée avec nostalgie façon Myazaki. J’avais lu « l’homme qui marche », mais j’ai quand même préféré « Botchan ».

    Akira, en effet, c’est le manga des trentenaires qui étaient déjà fans dans les 1990’s – il y en avait une petite poignée, et je confesse qu’à l’époque, je n’en faisais pas partie car j’étais obnubilé par le style belge. Et le sens de lecture me rebutait (dans « Bastard », je ne comprenais que les scènes de cul). Bref, je me suis rattrapé plus tard… !

  3. hujyo
    6 Fév. 2015 à 19:20 -----> lui répondre

    punaise l’expo de Jiro taniguchi. mon mangaka préféré aux cotés de Naoki Urazawa. J’ai récemment lu le « goulet solitaire ». Son meilleur à mon avis. Merci de nous avoir fait ce reportage insider. Et comme toi Octo, quand je penses le chemin qu’a parcouru David Mourrier. Nous étions au collège et au lycée avec lui. D’ailleurs Gotengo, as tu fait des emplettes la bas ?

  4. Gotengo
    6 Fév. 2015 à 21:25 -----> lui répondre

    très content que ça vous plaise. je suis juste désolé ne pas avoir pris plus de photos mais il y avait vraiment beaucoup de monde. Niveau emplette, je suis juste passé par le stand Panini dont je ferai un petit billet dimanche.

  5. melkiok
    29 Nov. 2015 à 01:07 -----> lui répondre

    En tant que fan de BD ça donne bien envie cette petite retro Angoulême !
    Le programme de l’édition 2016 est déjà tombé ? 🙂

    1. Gotengo
      29 Nov. 2015 à 13:05 -----> lui répondre

      oui et non : présence du mangaka Otomo (Akira) et expo consacré, et des expo sur Lucky Luke et Last Man. pas encore d’infos sur le reste

Laisser un commentaire

8830e1c659b9179ce4cf5bad8393bc76ZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZ
%d blogueurs aiment cette page :