Nos podcasts

Octo’FM

Twittos

[#8] Installer Bootcamp sur mac

Les utilisateurs de mac peuvent désormais utiliser Windows sur leurs machines, non pas tomber dans les méandres de l’écran bleu et autres virus, mais ENFIN avoir le droit de pouvoir utiliser les mêmes logiciels et en premier lieu : les jeux ! Ha Windows et Mac … les deux frères ennemis jurés, issus de deux mondes portées par deux requins visionnaires et incompatibles à l’origine … jusqu’à ce fameux mois d’avril 2006, quand Apple passée sur puce Intel lançait son révolutionnaire Bootcamp (textuellement tout un programme : « camp d’entraînement ») dans la gueule mare de WindaubePersonnellement, j’ai eu en travers de la gorge ce passage à Intel, non pour une quelconque trahison de Mac – car après tout il ne faut pas cracher dans la soupe – mais pour une raison financière. Bien que Bootcamp soit révolutionnaire sur un point, ce fut sur le jeu, car avant bootcamp c’était le désert de Gobi contraiement à ce qu’affirmaient les Mactégristes, un peu comme croire qu’un Sarkozy peut changer. En effet, ayant eu la mauvaise idée d’acheter un iMac juste avant le changement révolutionnaire de CPU – oui les derniers les fameux G5 – je me suis retrouvé à pleurer des larmes de sang quand j’ai vu la possibilité ENFIN de jouer convenablement sur Mac…, bien qu’ayant acheté un black MacBook en 2007 sa petite carte vidéo de 32 mo (!) me laissait voir les possibilités du système…

12 ans après… An  de grâce 2014 : j’ai de nouveau ressauté le pas pour basculer sur iMac 27 pouces, THE machine de guerre au possible, avant le nouvel écran Rétina qui pour ma part ne m’intéresse pas (et surtout avec une inquiétude justifiée sur son prix qui est carabiné pour avoir une puissance ultime). Bon si le déballage de la bête et son test sont déjà sur octopaddle.fr, et que j’ai déjà souligné la grande difficulté pour installer les 2 systèmes – ou la moindre faute est problématique – voici mes solutions !

Bien que l’installation de Windows se passe sans problème via l’assistant bootcamp, petit rappel ici (en texte sur le très bon site tuto4you.fr, d’où un certain nombre de capture d’écran sont issues),  ou là en vidéo la procédure en entier :

Il est à noter que l’installation de Bootcamp est LONG : en effet, le téléchargement de ces mises à jours sont lentes (+ d’une heure), sauf  pour les veinards qui ont la fibre (rigole pas Hujyo !)

Une fois que cela est téléchargées, on peut indiquer quelle partition choisir pour mettre la partition Bootcamp et sa taille (perso un bon 300 gigo pour mes jeux steam)

Ensuite, la partition se fait, le mac redémarre … on bascule sur l’écran Windows d’installation, la demande du numéro de série (à noter avant, ouf je l’avais fait une fois acheté via le site de Microsoft ma licence pour 8.1, souvenirs de mes années chez crosoft !)

et la PREMIER PIÈGE : Quand on indique quelle partition choisir (celle intitulée BOOTCAMP, que l’on croit naïvement être la bonne) …. refus de Windaube ! Pas de panique il faut en faite FORMATER le disque où se trouve Bootcamp (et surtout pas le SUPPRIMER comme je l’ai fait et signe du début de mes galères)

Ensuite l’installe se poursuit et on se trouve avec une belle partition Windows (moi 8.1), on l’on se PRESSE D’INSTALLER UN ANTIVIRUS  gratuit (Avast, …) et UN DETECTEUR  de SPYWARE pour éviter de chopper un maleware du style (dont un qui m’a rendu fou : le curseur de la souris bougeait seul et comble de l’horreur quand je cherchais un antivirus sur google : la page se fermait toute seule ! Oui de la vraie sorcellerie, de la diablerie !).

Et puis roule ma poule, normalement tout s’installe et hop direction les mises à jours de Bootcamp sur votre disque dur/ clé usb pour installer les drivers pour mettre à jours Windows et l’adapter à vos périphérie, cartes graphiques … .

Bref du gâteau, sauf … si vous avez merdé sur la suppression du disque ou lieu du formatage : la suite de l’article, « réparer son fusion drive en carafe »

octopaddaone

Tombé dans le JV dès son plus jeune âge et ayant passé toutes les étapes du gamer historique (de Pong à ...), les chemins de la vie l'ont mené sur bien des pistes et différentes expériences, à l'image d'un poulpe et ses nombreux tentacules (forcément pourpres). Ayant obtenu le trophée "papagamer", désormais son rêve de gosse prend forme : écrire des énormités, déchaîner ses passions et regretter... le manque de donjon dans le dernier Zelda.

Laisser un commentaire

78a69fb7f38ed8dc1bd70476603c0e5f6666
%d blogueurs aiment cette page :