Nos podcasts

Octo’FM

Twittos

Après une longue abstinence (congés et reprise trop rapide), le blog bouge encore et reprend vie ! Cher-e-s ami-e-s lecteurs/ trices, vous n’êtes pas sans savoir que depuis quelque temps une curieuse maladie s’est saisie de la presse cadavérique papier de notre média favori et leurs avatars sur le net… cette maladie qui court bon nombre de rédaction, est basée sur une nouvelle marque destinée à attirer les gogos et autres pigeons dans leurs escarcelles afin de posséder une touche d’originalité et d’esprit d’anciens combattants de monde vidéoludique. Mais alors de quoi retourne-t-il ? Je parle de cette revendication cancéreuse et redondante de nombre de sites, podcasts ou autres de se revendiquer d’un magazine phare des années 90 : Joypad.

En effet, il devient risible et lourdingue les revendications par milliers de personnes se réclamant de ce magazine, qui ne fut pas seul dans son secteur et dû tailler la bavette avec d’autres publications tout autant méritantes, voire même meilleures, que cela soit Console +, Generation 4 et surtout Player (one) pour ma part.

 

 

Si les hostilités débutèrent avec Gameblog.fr qui comprenait plusieurs membres du magazine dans sa rédaction avant de fortement s’étioler avec de nouvelles têtes ses dernières années (on est loin de membres fondateurs de 2007), Joypad acquière rapidement par la viralité d’internet le statut de référence des vrais, des purs gamers, portés par de pseudo-journalistes d’hier (bien souvent au niveau de leur public cible, il faut le reconnaître avec moins d’indulgences aujourd’hui) devenus  à juste titre des »ménestrels » aujourd’hui du média.

Ainsi, qu’elle ne fut pas mon agacement à voir de nouveaux « anciens » (si, si y’en a encore des vivants) de Joypad fondé The Game, revue bimensuelle insipide et sans saveur, qui en cherchant à intellectualiser le jeu vidéo fini par se rapprocher davantage de « jardins et cuisine » (belles photos, mais avec un contenu aussi intéressant qu’un comparatif de mobilier de jardin) que d’un pseudo Télérama du média. Enfin, si j’ai cédé par curiosité à un achat compulsif, je ne renouvellerai pas l’achat, car franchement lire aussi peu de choses sur autant de pages, sans parler des pseudo articles promos publicitaires, cela est une perte de temps.

Mais le rattachement au Titanic Joypad n’est pas terminé, car toi aussi tu peux te revendiquer d’être un ancien de Joy sans en avoir fait partie… comme le teste l’ancien site Eurogamer.fr devenu… « Joypad.fr » depuis peu ! La marque semblant disponible, depuis la mise en faillite de l’éditeur cannibale Yellow Media (voir le très bon podcast de MO5 sur l’histoire du premier joypad), cette dernière se retrouve de nouveau récupérée. Ainsi, le cadavre bougeant encore dans le coeur d’anciens joueurs, elle retrouve tel un zombie les chemins des publications cette fois-ci sur le web… La présentation du projet (ici) est d’une maladresse affligeante malgré de bonnes volontés et un visuel web sympa… le plus cocasse est que dans leur justification, si aucuns des journalistes ne proclament une ADN joypadesque, ils affirment qu’ « A l’image du magazine culte des années 90/2000, Joypad.fr est un média décalé, alternatif qui n’hésite pas à mêler l’art et le jeu vidéo », allez on récupère, on récure et on relance !

Franchement on a vu plus original comme choix de nom de site  : cette décision préjudiciable risque de peser sur l’avenir de la publication, notamment pour s’imposer dans le (petit et acerbe) monde du jeu vidéo francophone.

Allez un petit rappel de ce FUT Joypadici sur le très bon blog level40.fr

Et si une une très bonne presse vous manque, vous pouvez toujours lire le très bon JV le mag et écouter le mortderirenbarre podcat zqsd !

octopaddaone

Tombé dans le JV dès son plus jeune âge et ayant passé toutes les étapes du gamer historique (de Pong à ...), les chemins de la vie l'ont mené sur bien des pistes et différentes expériences, à l'image d'un poulpe et ses nombreux tentacules (forcément pourpres). Ayant obtenu le trophée "papagamer", désormais son rêve de gosse prend forme : écrire des énormités, déchaîner ses passions et regretter... le manque de donjon dans le dernier Zelda.

2 commentaires
  1. Gotengo (@GOTENG0)
    22 Sep. 2014 à 18:01 -----> lui répondre

    je suis aussi un nostalgique de Joypad et j’avoue rechercher encore la marque aujourd’hui. donc je vais sur joypad.fr et j’ai acheté le 2eme numéro de The Game. mais personnellement j’y trouve de très bons articles.

  2. lamyfritz
    19 Mai. 2015 à 21:28 -----> lui répondre

    Je suis un ancien de Joypad, je t’avais pas dit ? Maintenant je fais du jardinage !

Laisser un commentaire

b89a4de7b35046da22425488bf7eec93RRRRRRRR
%d blogueurs aiment cette page :