Nos podcasts

Octo’FM

Twittos

[#01] Neo geo X … un rêve de gamer

Enfin, après une attente de plusieurs mois, arrive par les voies de FEDEX, la tant attendue console : la Neo Geo pack Gold X (le 24/12/2012 la belle s’est posée dans ma boite à lettre ! Arf !). Oui, bien que le nom fasse penser à un sextoy, il s’agit bien d’une réédition OFFICIELLE de la « roll’s des consoles », la SNK NEO GEO. Bien que décriée par certains médisants sur son aspect « plastoc » ou plus généralement jaloux ne pas l’avoir commandée 🙁 (à 200 rings, cela fait cher, mais on reviendra dessus plus loin), la belle est finalement arrivée chez moi.

4000 francs, diantre !

Le pack se décompose d’une boite proche de celle d’origine pour ceux n’ayant pas eu la chance (dont moi) à l’époque d’investir 4000 francs (851,26 € de nos jours, compte tenu de l’érosion monétaire due à l’inflation, oui de la folie furieuse mais loin des 200 euros demandés avec la Neo Geo X), sans parler des jeux à 2000 Francs (425,63 € !!!!!!!!). En ouvrant le paquet, on se trouve devant deux boites blanches estampillées avec le logo « Neo geo » et contenant la console + dock + câbles pour le premier, et la manette arcade pour le second.

La première sensation, avant d’utiliser la machine est le soin général apporté à l’ensemble, que cela soit les packs ou la console dans son ensemble. Le dock qui permet de recevoir la console (pour jouer en HDMI sur grand écran ou par une sortie RGB), de la recharger touche le cœur du fan boy : une mini neo geo d’époque !

http://www.obsolete-tears.com

A gauche la neo geo X / A droite la neo geo originale

Le dock interne (photo perso)

Le dock de la console est légèrement plus petit, mais l’aspect est similaire à l’original, le poids en moins tout de même ! A l’intérieur se place la console, sur un « écrin » en mousse et les différents connecteurs se clipsent en son sein. Cependant, les connecteurs semblent fragiles, il convient d’être prudent, perso j’aurais préféré que la console se « clipse » dessus le dock (comme une cartouche de jeu). Mais bon, une fois à l’intérieur et le capot refermé on a l’impression d’être en face d’une Neo Geo : effet garanti dans une belle vitrine éclairée !

Passons à la manette, proche de l’original mais PAS l’original : un peu trop plastique à mon goût, trop légère … il convient de l’accoupler avec le stick PS3 NEO GEO 2 (plus lourd et avec une meilleure prise en main). Ici, se trouve aussi une incohérence, si certains sites mentionnent la possibilité de mettre sa manette de PS3 en USB, pour ma part cela ne marche pas : mon modèle n’est pas reconnu (cela dépend des séries ? D’après le forum Neo Geo community seuls les superbes sticks arcades PS3 Neo GEO 2 sont fonctionnels). Sinon, les clicks légendaires du stick (oui vous savez les « ticktick, tickticktick, tick »..) sont fidèles au poste, bref, cela permet d’avoir son expérience arcade à la maison !

Voici la liste des jeux proposés dans le pack sur carte SD :

  • 3 Count Bout (catch)
  • Alpha Mission II (shoot)
  • Art of Fighting (baston)
  • Baseball Stars 2 (sport)
  • Cyber-Lip (action)
  • Fatal Fury (baston)
  • Fatal Fury Special (baston)
  • King of Fighters ’95 (baston)
  • King of the Monsters (baston)
  • Last Resort (shoot)
  • League Bowling (sport)
  • Magician Lord (action)
  • Metal Slug (action)
  • Mutation Nation (beat)
  • NAM-1975 (action)
  • Puzzled (Tetris)
  • Real Bout Fatal Fury (baston)
  • Samurai Shodown II (baston)
  • Super Sidekicks (sport)
  • World Heroes Perfect (baston)

On est tranquille devant son écran HD pour profiter de la logithèque Neo Geo. Certes, il manque un Garou Mark of the Wolves, les autres Metal Slug (seul le 1 est présent). …. mais enfin, il est possible de jouer sur du HD à ses jeux. Bien qu’étant retrogamer, il n’est pas possible de profiter sur grand écran des jeux de l’ancienne Neo Geo – du moins sur mon vidéoprojecteur HD –  et c’est par le biais de la sortie RGB de cette console portable que j’en profite (car mon vidéoprojecteur n’a pas d’entrée son pour la HD … le bouzin a plus de 5 ans !). Et là, oui là, je précise de suite : cela est jouable et loin d’être dégueulasse comme le hurle bien des détracteurs : tout d’abord le choix 16/9 ou 4/3 est possible (on va passer sur les critiques du style « ouais à l’époque c’était du 4/3 uniquement », c’est à votre guise ici désormais) et en RGB, seuls l’aliasing est présent, mais bon sur une borne à la maison, c’est le même souci.

Ha les pubs d’une époque (révolue ?), sans parler de la subliminale pose du gus … les gars du marketing SNK se sont déchirés !

Le dos de la console

Ensuite la console en elle même : certes ce n’est pas une foudre de guerre (CPU 1GHz, 2Go mémoire Flash, 128 Mo de RAM) mais suffisant pour faire tourner des jeux qui ont fait baver à l’époque !!!!! Ah les pleines pages de pub de Player One et autres Consoles + sur cette console… Côté portable, la console est plus grande qu’un iPhone (avec une scandaleuse autonomie de 3-4h), mais qu’est-ce qu’elle est classe avec son SNK en alu au dos… ha la fibre du nostalgeek toujours et encore ! Nonobstant, perso j’éviterai de jouer dehors avec, ce n’est pas son terrain de jeu (sans parler des risques de chute, horrible perspective !)

Pour conclure sur la belle bête : c’est une belle machine et ultra collector ! Je ne regrette ABSOLUMENT PAS MON ACHAT, quel pied.

Rajout du 2/10/2013 : Seul regret ? Le manque de jeux via une plateforme en ligne et parfois la durabilité des plastiques, le temps sera le meilleur témoin …

Quelques liens …..

6.5
Mitigé

The Good

  • Produit officiel estampillé SNK
  • Le dock, manette SNK
  • tient bien en main
  • Avoir des jeux d'arcades sur HDMI....

The Bad

  • ... pas de online, de sauv. rapides
  • un peu cheap (pour la manette)
  • peu de jeux
  • ... pas forcément une nouveauté désormais avec un pc relié à une TV !
6 Octofun ?
7 Adapté à la vie du papagamer ?
octopaddaone

Tombé dans le JV dès son plus jeune âge et ayant passé toutes les étapes du gamer historique (de Pong à ...), les chemins de la vie l'ont mené sur bien des pistes et différentes expériences, à l'image d'un poulpe et ses nombreux tentacules (forcément pourpres). Ayant obtenu le trophée "papagamer", désormais son rêve de gosse prend forme : écrire des énormités, déchaîner ses passions et regretter... le manque de donjon dans le dernier Zelda.

Laisser un commentaire

ed81c0d2cc4392db0fad74bf71e94b628888888
%d blogueurs aiment cette page :